Ce texte précise les conditions requises pour le classement des Communes en zone dite « catastrophe naturelle » pour les mouvements de terrains consécutifs aux épisodes sécheresse-réhydratation et aux dégâts induits, il se veut répondre à certaines interrogations de nos concitoyens suite à certaines informations tronquées qu’ils peuvent avoir lues ou entendues.
Dans tous les cas de catastrophe naturelle le synoptique suivant permet la compréhension du « mécanisme ».
Tout d’abord un point important les assurés doivent s’assurer que leur contrat comporte bien  la clause catastrophe naturelle, certains assureurs enregistrent bien la déclaration mais oublient de signaler que quoi qu’il en soit ils ne participeront pas.
Ensuite le dossier présenté en mairie doit être réellement descriptif avec une précision sur le phénomène (mouvement de terrain ou purement sécheresse-réhydratation).
La Commune a été reconnue pour le phénomène sécheresse réhydratation le 12/08/91 et le 17/12/97, en revanche nous avons eu un échec en 2016, alors que les dégâts étaient importants, suivant les critères qui sont pris en compte par l’état et qui d’ailleurs viennent d’être modifiés.
Le premier critère est un critère géotechnique que nous remplissons (malheureusement !!!) complètement.
Les autres critères sont purement météorologiques : le territoire national est décomposé en 8981 mailles notre commune étant située à cheval entre les mailles 1345 et 1448. Ces données météorologiques (utilisant des modèles de type évapo-transpiration) permettant de déterminer l’indice d’humidité du sol superficiel pour les périodes d’hiver printemps été et automne.
Ensuite elles sont comparées annuellement avec des données établies sur 50 ans  (donc depuis 1969)  et la « catastrophe » n’est prise en compte que si le « temps de retour » du phénomène est supérieur à 25 ans donc pour être plus simple si le phénomène est rare.
En résumé pour que la demande puisse être établie il faut tout d’abord que soient réunis des dossiers étayés permettant  à la Commune de transmettre une demande au représentant de l’état, ce qui ne fut pas le cas depuis 2016.
 
 

 

Mairie de Dammartin-En-Serve

Place de la Libération
78111 DAMMARTIN EN SERVE
France
Le Lundi : de 10h00 à 12h00
Le Mardi : de 16h30 à 19h00
Le Jeudi : de 10h00 à 12h00
Le Vendredi : de 14h00 à 18h00
Le Samedi : de 10h00 à 12h00
informations et démarches : 01 30 42 51 36 Email :
mairie.dammartin-en-serve(AT)wanadoo.fr